Accueil / Actus / Amateur / GTGA Invitational 2020 : retour gagnant pour Malchirand

GTGA Invitational 2020 : retour gagnant pour Malchirand

Pour son retour à la compétition, Lucie Malchirand est allée décrocher la victoire au GTGA Invitational 2020 sur un total de -11, deux coups devant Pauline Roussin-Bouchard. Chez les messieurs, Julien Sale termine troisième.

Lucie Malchirand avec l'imposant trophée en compagnie du vainqueur allemand chez les messieurs. GTGA Invitational

>>> Classement final GTGA Invitational 2020 <<<

Du côté des dames

Pour une reprise de la compétition et un retour du jeu sous pression, les Françaises n’ont pas fait semblant. Ce samedi, pour le dernier tour sur le tracé du Berliner Golf Club Stolper Heide, Lucie Malchirand et Pauline Roussin-Bouchard partageaient la partie finale avec Alexandra Försterling (ALL), leader au départ du 1. Une position qu’elle a su conserver pendant une douzaine de trous avant de voir son avance fondre sous les assauts de nos Tricolores.

D’abord au Par 5 du 11 où Lucie coche un eagle, Pauline un birdie alors que la joueuse locale n’en sort qu’avec un par. À cet instant et aux dires de Patricia Meunier-Lebouc, présente sur le bord du fairway, la partie a chaviré : « J’ai senti après le par 5 du 11 que ça pouvait tourner en faveur des filles. L’Allemande ne sort de ce trou qu’avec un par alors qu’il est atteignable en deux mais surtout les Françaises mettaient la pression et derrière ça a fait dégoupiller l’Allemande. »

En effet, dès le trou suivant Försterling reperd un coup avec un bogey. Au 13 elle prend un double bogey et la mauvaise série se poursuit. La leader du matin n’y est plus. Nouveau triple bogey au 15, elle recule au classement, alors que chez les Bleues la machine déroule, en particulier chez Lucie.

Avec trois birdies sur ses quatre derniers trous, la numéro 13 mondiale prend le large. Pauline tente de s’accrocher mais malgré un birdie au 16 et un autre au 18, la Varoise laisse filer la victoire et se classe 2e à -9 : « Aujourd’hui ce n’était pas mon meilleur golf et en plus j’étais en manque de réussite même sur les bons coups. C’est comme ça, il y a des jours où tu as beau tout donner, ça ne veut pas passer de ton côté. Malgré tout le jeu se remet petit à petit en place et l’attitude est bonne, a déclaré Pauline. »

C’est donc Lucie Malchirand qui l’emporte à -11 total avec un finish en beauté sur une carte de -6 (66). La Française a tenu son rang et s’est même permise de surclasser sa copine numéro 1 mondiale. Que demander de plus pour une reprise : « Dès le début de la partie j'ai plutôt bien joué. J'avoue qu'au départ, avec sept coups de retard, j'étais pas persuadée de pouvoir gagner même si j'avais ça dans un coin de ma tête. J'ai bien putté, j'étais dans mon truc sans me focaliser sur ce qu'il se passait chez mes partenaires de jeu et bim la victoire tombe. Je suis super contente, ça m'avait manqué de ressentir ce stress de la gagne au départ du 18. M'être entraînée pendant ces longs mois ça marche. Je sens que j'ai gagné en confiance, mon physique est meilleur, je suis plus en forme, je tape plus fort et puis j'étais motivée comme jamais donc c'est une belle victoire de reprise. »  

En plus de ces deux filles, il y avait d’autres Tricolores encore en course et elles n’ont pas démérité. Gala Dumez termine à une belle 7e place à -2 total avec un petit coup d’avance sur Agathe Laisné qui se place 11e. Lois Lau s’offre quant à elle un top 15 à +1 total.

Du côté des messieurs

Le drapeau tricolore a bien failli s’afficher sur la première marche chez les messieurs aussi. Il se montre finalement sur la troisième marche du podium après la très bonne performance de Julien Sale qui termine à -13.

La fin de partie aura une fois de plus joué des tours au Réunionnais. Cochant un lourd double bogey au 17, le Français a comme les jours précédents manqué de justesse dans le final. Malgré tout, il signe une belle 3e place pour son retour à la compétition. De quoi entrevoir de bons résultats pour la suite de la saison.

La victoire revient à l’Allemand Frederik Schott à -15 total. David Ravetto, l’autre Bleu en course ce samedi, termine lui 13e à -9. 

Les mots du staff : Patricia Meunier-Lebouc

« C’était un vrai bonheur de voir tout le groupe France évoluer à un tel niveau. Ils ont tous fait un travail phénoménal pendant le confinement et signer un retour comme celui-ci c’est remarquable. »

« Au delà du jeu c’était aussi génial de les retrouver, elles avaient très envie de gagner et j’ai été impressionnée par leur niveau de jeu et leur engagement. Ce qui est important maintenant c’est de prendre du recul et de se dire qu’ils et qu’elles en ont sous le pied pour la suite de la saison. »

« C’est un bon déclencheur pour les semaines à venir ! Superbe reprise avec une carte dans la poche, sur un parcours accessible mais piégeux. Ils vont tous repartir avec de la confiance et de l’envie pour la suite, c’est certain. »

Le post social 


Par Romain MURAILLE
25 juillet 2020