Accueil / Actus / Amateur / Golf entreprise / Golf d'entreprise : La pause déjeuner, un moment propice pour jouer entre collègues

Golf d'entreprise : La pause déjeuner, un moment propice pour jouer entre collègues

L’AS CSAM de Cherbourg et celle de Salomon à Annecy proposent à leurs membres de jouer au golf à l’heure du déjeuner. Une manière idéale de couper au milieu d’une journée de travail et de créer une ambiance conviviale au sein de l’entreprise.

L'AS Golf du CSAM de Cherbourg

>>> Demande de renseignements ou de dossier d'affiliation

>>> Tous les témoignages recueillis sur la semaine du Golf d'Entreprise 

Créer un practice entre collègues

Créée il y a quatre ans, l’AS Golf du Cercle Sportif et Artistique de la Marine de la base de Cherbourg a connu une véritable renaissance depuis, grâce à la volonté et à l’imagination d’une poignée de golfeurs passionnés. C’est en voyant un terrain de foot laissé à l’abandon aux abords de la base que Rodolphe Suchet a eu l’idée un peu folle de le convertir en practice de golf. Lorsqu’il en fait part à ses amis, attablés dans un café, l’idée fait d’abord rire, puis enthousiasme. « Le terrain était en jachère donc le fait qu’on l’entretienne convenait à tout le monde, raconte-t-il. Cela faisait moins friche pour l’armée et pour nous c’était une bonne manière de relancer l’AS golf. » 

Finalement le practice voit le jour et attire rapidement une bande de curieux de tous horizons : gendarmes, soldats de l’armée de terre, marins ou ayant-droits foulent cette zone d’entraînement de 400 mètres carré. « On a acheté des tapis de frappe, des drapeaux, des balles… On a fait installer un petit green synthétique et même un bunker pour faire des approches. » Ouvert entre midi et quatorze heures, et en soirée selon la disponibilité des membres de l’AS, le practice est accessible à tous mais chacun doit mettre la main à la patte.  « On a acheté de jolies pompes à balle. Donc si quelqu’un veut taper des balles, il le fait et ensuite il va les ramasser. C’est avant tout la convivialité qui compte, les anciens conseillent les plus jeunes et s’il y a une demande pour des cours on fait venir un pro. » La création du practice rencontre un vif succès et permet de regrouper jusqu’à 45 membres au sein de l’AS l’an passé. « On a créé 17 nouveaux golfeurs grâce à notre practice, c’est une vraie fierté. Cela nous permet même d’avoir plusieurs équipes en corpo et de se tirer la bourre.» 

Un rendez-vous convivial hebdomadaire chez Salomon 

Toujours en quête de dynamisme, l’AS Salomon Golf Club, composée d’une soixantaine de membre, a eu l’an passé l’idée de créer un rendez-vous hebdomadaire pour ses membres. Chaque mercredi, une dizaine de fidèles se retrouvent ainsi au golf de Saint-Martin-Bellevue, à quelques minutes de l’entreprise, à l’heure du déjeuner. « On se donne rendez-vous à midi et on tape des balles pendant une heure avant de finir par un petit casse croûte ensemble, détaille Xavier Page. Il y a des habitués et d’autres qui viennent selon leurs disponibilités, mais ça tourne. L’idée est de côtoyer un peu tout le monde pendant une pause sympa et décontractée. » Par cette initiative, le président de l’AS basée à Annecy souhaite intégrer les plus jeunes et remettre au golf des personnes qui n’ont pas forcément le temps de consacrer une journée à la compétition le week-end. « Cela permet de faire venir des gens qui n’oseraient pas car ils n’ont pas joué depuis longtemps. Ca a permis de briser la glace, de faire participer tout le monde à la vie du club et de recruter pour les compets. On sent que les choses progressent, on instaure un climat de confiance et amical entre les membres. » A tel point que certains d’entre eux qui ne se côtoyaient pas dans le cadre de l’entreprise, jouent désormais régulièrement ensemble le week-end.


Par Sébastien Cachard-Berger
19 mai 2017