Accueil / Actus / Amateur / Handigolf / Paragolf : un paragolfer au Coudray

Paragolf : un paragolfer au Coudray

Dans le cadre d’une convention signée entre la ffgolf et le golf du Coudray, les élèves venant de la Fondation Ellen Poidatz pourront utiliser chaque mercredi le paragolfer mis à disposition du golf du Coudray-Montceaux jusqu'à la fin de l’année.

Tous les mercredis, les enfants de la Fondation Poidatz se retrouveront sur le fairways du Coudray et pourront utiliser le paragolfer. RM / ffgolf

Nouveau projet, convention signée et superbe nouvelle pour les jeunes de la Fondation Poidatz (Saint Fargeau-Ponthierry), qui sous la houlette du médecin Constance Amelon-Petit et de l’enseignant Grégory Beaudet, vont pouvoir approfondir leur découverte du golf et utiliser le paragolfer tout au long de l’année.

« C’est génial d’avoir cet outil à notre disposition, ça va vraiment aider les jeunes à travailler sur leur motricité et c’est beaucoup plus simple de jouer au golf dans le paragolfer qu’en utilisant un fauteuil roulant classique. C’est vraiment top d’avoir ça au golf du Coudray et ça donne envie de poursuivre encore plus le projet avec les enfants de la fondation », a déclaré Grégory Beaudet, enseignant au golf du Coudray.

L'un des jeunes de la fondation, déjà très à l'aise sur le paragolfer.

Ce mercredi c’était donc le grand jour avec la livraison du paragolfer et les premiers essais de l’un des enfants de la fondation Poidatz. Malgré le vent et la pluie, les élèves étaient bien là et excités à l’idée de poursuivre leur apprentissage du golf.

Petit bonus, Jean-Marie Requeut, paragolfeur de haut niveau, était lui aussi présent pour expliquer, calibrer et surtout transmettre son outil qu’il laisse à disposition du golf : « Ce paragolfer m’a été confié de base par la Fédération en 2011 et maintenant j’en récupère un nouveau financé par la ffgolf qui va me permettre de préparer mon année et les compétitions à venir, notamment les Championnats d’Europe. C’était donc l’occasion idéale pour moi de confier l’ancien au golf du Coudray qui a besoin de cet outil pour aider et continuer son travail auprès des enfants de la fondation. »

« C’est chouette de transmettre ce paragolfer, ça va permettre aux jeunes de se verticaliser et de gagner en autonomie. Je suis vraiment ravi de voir que le paragolfer va avoir une seconde vie très utile et qu’il va pouvoir accompagner des enfants dans le besoin », a réagi Jean-Marie Requeut.

Ce projet s’associe donc parfaitement avec l’envie du Directeur, Sébastien Garzon, qui souhaitait développer au Coudray la pratique du golf auprès de jeunes atteints d’un handicap : « On avait envie de travailler avec des jeunes, soit un collège du coin ou alors une association et en discutant avec Constance Amelon-Petit, médecin de la fondation, on s’est lancé dans cette aventure. Le but s’est de rendre accessible le golf à tout le monde et avec ce paragolfer qui va rester chez nous on va pouvoir élargir le groupe, faire venir d’autres enfants qui auparavant ne pouvaient pas pratiquer à cause du manque de matériel. C’est une réelle chance de bénéficier de ce paragolfer et je peux vous assurer qu’il sera bien utilisé et qu’il fera des heureux. »


Par Romain MURAILLE
3 février 2021