Accueil / Actus / Fédération / Carnet noir / Décès d'Eduardo Romero

Décès d'Eduardo Romero

Vainqueur du Trophée Lancôme 1989 et de l’Open de France 1991, Eduardo Romero s’est éteint à l’âge de 67 ans, des suites d’un cancer. Il reste avec Roberto De Vicenzo l’un des plus grands golfeurs argentins de l’histoire.

Surnommé « El Gato » – le chat en espagnol – par son toucher de balle exceptionnel, Eduardo Romero est décédé ce dimanche 13 février 2022 dans sa ville natale, Cordoba (Argentine), des suites d’un cancer. Il avait 67 ans. 

Issu d’un milieu modeste, il passe professionnel en 1982 et débarque en 1985 sur le Tour européen où il ne tarde pas à se faire remarquer. Il décroche son premier succès au Trophée Lancôme en 1989 en devançant d’une longueur Bernhard Langer et José Maria Olazabal. Il récidive dans l’Hexagone le 30 juin 1991, au Golf National, qui accueille pour la première fois l’Open de France, s’imposant devant Sam Torrance et José María Olazábal.

Sur le Tour Européen, il gagne à huit reprises et remporte l’Open d’Écosse à 47 ans. « El Gato » gagne ensuite plus de 80 tournois en Amérique du Sud et représente son pays à la Coupe du monde de golf à 14 reprises, terminant deuxième en Argentine aux côtés d'Angel Cabrera en 2000. Romero s’imposera même deux fois sur le PGA Tour Champions, avant de quitter la vie sportive internationale et d’être élu maire de Villa Allende, sa ville natale dans la province de Cordoba.

Souvenir personnel de mon fils, Nicolas : « Je me rappelle de la demi-finale de l'Euro 1996 de football (France-République Tchèque), vue à ses côtés au Golf National. Il était accoudé au bar avec l'Italien Costantino Rocca dont il semblait proche... Et nous discutions tout naturellement ensemble. Ça me fait quelque chose... C’était une époque où les golfeurs étaient des seigneurs. »

La ffgolf transmet ses sincères condoléances à sa famille et à ses proches.


Par Georges Jeanneau
15 février 2022