Accueil / Actus / Fédération / Construction de parcours / La ffgolf au Salon des Maires

La ffgolf au Salon des Maires

Depuis 2009, la Fédération française de golf assure une importante présence lors du Salon des maires et des collectivités locales qui se tient traditionnellement en fin d’année à Paris. Le but est de faciliter les contacts avec les différents responsables pour promouvoir et suivre la réalisation de structures golfiques, petites ou plus grandes.

ffgolf
Pavillon 5, Village Sport, Stand D36

C’est dans le cadre du plan des 100 petites structures que décision fut prise en 2009 d’installer un stand de la Fédération française de golf dans les locaux qui abritent, Porte de Versailles, à Paris, le Salon des maires et des collectivités locales. « Il s’agissait pour nous de faciliter les contacts avec les élus et les collectivités déjà porteurs de projets mais aussi de nous faire connaître et de susciter ainsi de nouvelles initiatives d’équipements de proximité », explique Pierre Lasfargue, directeur Territoires & Développement à la ffgolf.

De fait, sur les 68 petites structures actuellement réalisées ou en cours de l’être, 16 % émanent de collectivités locales et la moitié de ces dernières ont vu le jour dans le cadre ce Salon des maires. C’est dire l’importance d’un tel rendez-vous. Cette année encore, de nombreux rendez-vous sont prévus, mais la fgolf compte également sur les habituelles visites spontanées de son stand.

Il s’agira donc de suivre les projets existants, mais surtout de renforcer les liens pris au cours de ces dernières années avec beaucoup d’élus intéressés par ces petites structures. « Il faut compter en général beaucoup de temps pour voir un projet de structure golfique mûrir et se lancer véritablement », précise Pierre Lasfargue.

Chaque année, de nombreux contacts sont ainsi pris mais ne débouchent sur de réelles demandes de la part des élus que bien plus tard, en fonction de cette période de latence. La patience est donc de mise mais cela n’est pas incompatible avec l’optimisme : il existe actuellement une centaine de projets plus ou moins avancés en France, dont 40 % ont été lancés par des collectivités locales. « Cela montre que, malgré la crise qui frappe aussi durement les collectivités locales, le secteur public bouge beaucoup », ajoute Pierre Lasfargue.

Encore faut-il préciser que les différents porteurs de projets trouvent au sein de la ffgolf des interlocuteurs précieux. Grâce à une importante base de données créée au fil des années, la Fédération est en mesure de proposer aux intéressés un état des lieux très précis quant à la viabilité de leurs projets. Peuvent ainsi être détaillés le potentiel de golfeurs dans un secteur géographique donné, quel type de structure golfique sera rentable dans le contexte en question, en fonction notamment de la concurrence éventuelle.

« Nous avons vendu jusqu’à présent 150 études - se félicite Pierre Lasfargue. Il faut reconnaître que, dans les zones urbaines, les risques d’échec sont quasiment inexistants. Mais, quel que soit le type de projet, disposer d’éléments chiffrés, d’un document de référence de la ffgolf qui est un véritable indicateur de réussite ou de difficulté de la portée de leurs projets, conforte grandement les élus. »

Ce Salon des maires et des collectivités locales, qui se tiendra du 25 au 27 novembre, pourrait être le théâtre de nouvelles avancées dans le cadre du plan de 100 petites structures : deux conventions, liant la ffgolf d’une part avec l’AMF (Association des maires de France) et d’autre part avec l’Andes (Association nationale des élus en charge du sport), sont en effet actuellement à l’étude. De quoi être optimistes quant à la réussite de ce plan dont près de 70 % est déjà réalisé.