Accueil / Actus / Fédération / DTN / Journées DTN : « un échange à tous les niveaux »

Journées DTN : « un échange à tous les niveaux »

En 2017, la Fédération organise quatre journées DTN sur le territoire afin de transmettre les messages de la Direction technique et d'échanger sur les pratiques avec les différents intervenants de la filière "jeune" conduisant au haut niveau. Premier rendez-vous le 7 février à Lyon.

« L'objectif est de partager un message avec le plus grand nombre d'opérateurs du haut niveau français car le projet démarre d'abord dans les écoles de golf », explique Patrice Amadieu, directeur du coaching ffgolf. Quatre journées d'échanges inter-régions sont ainsi programmées tout au long de l'année : à Lyon le 7 février, au Golf National à Saint-Quentin-en-Yvelines le 7 mars et deux autres dates dans l'Ouest/Sud-Ouest encore à définir.

Le staff fédéral en charge des Pôles et des équipes en France présentera son expertise basée sur des statistiques récoltées mais aussi sur la réalité du terrain. Un sujet propice au dialogue, dans les deux sens, avec les pros enseignants et entraîneurs des clubs, comités départementaux et ligues.

Deux thèmes principaux seront abordés : la puissance au drive et l'efficacité au putting, points forts de la performance des meilleurs joueurs et joueuses mondiaux. « Ce sont des thématiques que nous traitons déjà plusieurs années et qui vont de paire avec le discours que nous portons sur les équipes de France. Elles doivent permettre l'échange avec tous les opérateurs car tous les niveaux d'apprentissage sont importants », précise Patrice Amadieu.

« Le golf est un sport car il est pratiqué par des athlètes. La construction et progression physique des jeunes golfeurs est donc indispensable, ajoute-t-il. Ainsi nous voulons instaurer une discussion permanente, c'est pourquoi nous reviendrons chaque année avec des nouvelles thématiques. »

Une journée test réussie

Afin de faire le lien avec les structures fédérales et d'augmenter la qualité des écoles de golf, la Fédération veut délivrer un message fort. « Lorsque la DTN partage quelque chose, les gens y sont extrêmement sensibles », témoigne Éric Vannier, formateur et directeur pédagogique au Centre National de Formation.

Pour optimiser la rencontre entre les deux parties, une journée test a été organisée le 16 novembre 2016 auprès de la vingtaine d'élèves moniteurs en brevet professionnel et de la vingtaine de stagiaires en formation diplôme d'État. Présent dans l'assistance, Éric Vannier a ainsi pu observer les réactions de l'audience en rapport au contenu exposé. « Après avoir sondé l'ensemble des stagiaires et élèves moniteurs, la journée a été très bien perçue et ils en redemandent ! », complète le formateur.

Ce dernier a en conséquence pu travailler directement avec les intervenants dans le but d'harmoniser les présentations et faciliter leur travail afin que le message soit compréhensible et transmis de la meilleure manière possible le jour J.


Par Pierre-François Yves
24 janvier 2017