Accueil / Actus / Fédération / Développement / E-gull Pay : l’application pour les golfeurs en manque de temps

E-gull Pay : l’application pour les golfeurs en manque de temps

L’application gratuite, lancée en avril dernier, rencontre de plus en plus d’adeptes. Elle permet à une population hyper active, non-abonnée en club, de jouer au golf en ne payant que les trous joués et non pas la totalité d’un 9 ou 18 trous.

Le concept

Le concept se nomme : « eGull Pay ». Prononcez : I-gueule-paie.  C’est simple comme un « eagle » : trou joué en deux coups sous le par. Le « e » vous propulse direct dans l’univers de l’achat en ligne depuis votre téléphone mobile, via une application, sur Apple et Android. Le « pay » parce que c’est avant tout un service de paiement, parfaitement sécurisé (via un prestataire spécialiste du paiement en ligne, reconnu mondialement, qui sécurise les coordonnées bancaires). L’idée, c’est de « jouer au trou », comme on prend un Uber, ou une bouteille de vin « à la ficelle ». Cela vous coûtera à partir de 2€ le trou (3,50 € en moyenne).

Le contexte

Le point de départ : la simple constatation qu’au golf, c’est rarement l’envie qui manque, mais plus généralement le temps, et aussi l’argent. « Si ce sport que nous sommes si nombreux à apprécier ne se développe pas davantage, c’est parce que c’est une discipline qui, contrairement à la plupart des autres, demande plus d’une heure de son temps dans une journée » souligne Olivier Dhotel, co-fondateur de la Start Up e-Gull. Cet ancien directeur marketing de Blue green connaît sa « cible » par cœur : « Nous constatons que dans les tranches d’âge entre 25 et 50 ans, les actifs disparaissent des golfs. Pas par lassitude ! Mais parce que c’est la période de la vie où il faut s’investir dans sa carrière, fonder une famille, assumer un prêt… » Que des choses raisonnables, qui font votre bonheur, mais qui vous mettent un petit peu de pression, au point de vous faire oublier combien quelques trous de golf vous feraient pourtant du bien !

Et c’est là que la proposition d’eGull est intéressante pour tous ceux qui voudraient jouer régulièrement, sans avoir les disponibilités des membres inscrits à l’année dans un club. Cette formule s’adresse en priorité aux consommateurs de green fees, pour lesquels un 18 trous ne peut s’envisager qu’en périodes de vacances. 

L’enjeu

Il est de taille ! Répondre à un besoin non encore exprimé en proposant une solution à un problème qu’on l’on croyait insoluble. En 2016, suite à une série de concertations avec une large palette de golfeurs, l’équipe d’eGull a proposé une alternative : jouer non pas « contre » mais avec la montre.

« J’ai une heure qui se libère, mon copain Antoine est libre aussi ? O.K, on se retrouve pour faire 6 trous, vite fait, bien fait. »

« J’ai juste envie d’emmener les enfants sur un vrai parcours un mercredi ? Pas de problème ! Allez, les z’enfants, on y va ! »

« Belle-maman rêve de se mettre au golf à l’occasion de nos vacances en Bretagne ? » C’est parti, Mamie ! 

« Le temps est incertain, ça m’ennuie de prendre un green fee, s’il se met à pleuvoir des trombes ? Tant pis, on se lance, on verra bien ! Si c’est injouable, on arrêtera. »

« Je jouerais bien 18 trous, mais mon genou est un peu douloureux ? Essayons toujours et si je sens que ça tire trop, je serai raisonnable, en attendant la guérison ! »

Et le résultat ?

Et bien, ça prend ! Lancé en avril 2017, le concept fait de plus en plus d’adeptes. Pas encore de chiffres précis, mais déjà une tendance : « Sur plusieurs milliers de parties réalisées, commente Olivier Dhotel, nous constatons que les golfeurs jouent en moyenne sept trous, restent environ 1h15 sur le parcours. Ils ont tendance à préférer les créneaux de fin de journée, en semaine comme en week-end. Enfin, ceux qui n’auraient joué qu’une fois 18 trous sur une période d’un mois dans des conditions normales, ont en fait joué davantage, mais en plusieurs fois, dans le même laps de temps. »

On peut donc désormais aller sur un parcours de golf comme on va à la piscine, faire un tennis ou un footing. Certains golfeurs affirment avoir remplacé leur séance de practice habituelle par quelques trous, plus ludiques, arrachés à un quotidien pas toujours facile à gérer.

Le service est actuellement disponible dans plus d’une cinquantaine de golfs et eGull signe de nouveaux golfs régulièrement (1). Côté usagers la satisfaction est au rendez-vous : « Nous avons reçu, effectivement, beaucoup de témoignages d’encouragement de la part de ceux qui ont essayé l’appli », souligne Oliver Dhotel.  

Comment ça marche ?

1. Téléchargez l’application eGull Pay sur votre smartphone, Android ou Apple, et créez un compte.

2. Réservez un créneau disponible au paiement au trou en appelant le golf de votre choix.
3. Une fois au golf, l’accueil vous délivrera un code à renseigner dans l’application eGull Pay pour accéder au parcours.
4. C’est vous qui décidez quand vous arrêter, vous réglerez directement votre partie via l’application eGull Pay sans repasser par l’accueil.

Pour en savoir plus

À l’attention des golfeurs www.egull.co - Application disponible sur IOS et Android.

À l’attention des golfs : 09 72 50 03 03 ou support@egull.co

(1) Les nouveaux golfeurs, comme les golfeurs occasionnels qui recherchent des clubs ayant adopté eGull Pay peuvent bien sûr s’adresser aux golfs du réseau « Blue green ». Mais d’autres golfs s’y sont mis :  le Golf National, le Golf des Dunes d’Hardelot et le Golf de Rouen-La-Forêt-Verte. Bientôt le golf d’Evian.


Par La rédaction
24 octobre 2017