Accueil / Actus / Pro / Circuit français / Kalika et MCA relancent le championnat de France pro au golf du Médoc

Kalika et MCA relancent le championnat de France pro au golf du Médoc

Non disputé depuis 2012, le championnat de France professionnel renaît de ses cendres cette année sous l'impulsion de Bernard Pascassio et grâce au soutien de la société MCA. Le tournoi, qui décernera le titre de champion de France, aura lieu du 15 au 18 juin au Golf du Médoc Resort.

Golf du Médoc Resort
Le Golf du Médoc Resort accueillera le championnat de France professionnel au mois de juin. Kalika

Voilà dix ans que le titre de champion de France n'a pas été décerné à un golfeur. La dernière fois, c'était donc en 2012, au golf d'Hossegor où un tout jeune pro nommé Gary Stal l'avait emporté en play-off face à Jérôme Lando-Casanova. Depuis, cette épreuve créée en 1911, dont le nom et la formule ont maintes fois changé au cours des décennies, était tombée dans l'oubli. Mais dans un mois, cette anomalie sportive sera enfin réparée puisque l'agence Kalika, la société Maisons de la Côte Atlantique (MCA) et le Golf du Médoc Resort ont confirmé ce mercredi 11 mai au Pian-Médoc la résurrection du championnat de France professionnel MCA. « Nous avons obtenu l'accord de la Fédération française de golf pour organiser ce championnat, puisque par délégation du ministère des Sports seule la fédération est habilitée à décerner le titre de champion de France », indique Bernard Pascassio, le président de Kalika. « Avec l'Open de France, l'Omnium national et le Grand Prix PGA France, c'est l'un des tournois historiques du golf français, et nous sommes ravis d'avoir l'opportunité de le relancer. »

Gara
Jean Garaïalde remettant le trophée portant son nom à Benjamin Hébert, champion de France 2011. (vraidevrai.canalblog.com)

Créé il y a 111 ans, ce championnat de France a connu de multiples versions au fil des décennies : organisé en tant que tel de 1911 à 1925, il a été remplacé par l'Omnium national (ouvert aux pros et aux amateurs) entre 1926 et 1967, puis relancé de 1968 à 2003 et doté du trophée Pierre-Étienne Guyot, et enfin organisé sous l'appellation Internationaux de France professionnels de 2008 à 2012, cinq éditions durant lesquelles il était ouvert aux golfeurs étrangers mais offrait au meilleur Tricolore le titre national. « Cette année, le tournoi sera réservé aux pros français figurant dans le classement national, parce que nous voulons faire quelque chose pour les golfeurs de notre pays », précise Denis Fabre, directeur de Kalika. Ouvert à 90 joueurs, dont 5 amateurs au maximum, il sera doté du trophée Jean Garaïalde, du nom de la légende tricolore qui compte lui-même 12 titres dans l'épreuve !

Une dotation considérable

Organisé du mercredi 15 au samedi 18 juin sur quatre tours strokeplay, avec un cut à mi-tournoi retenant les 40 premiers et ex æquo, le tournoi mettra en jeu une dotation de 150 000 euros. Un montant considérable, représentant près de quatre fois ceux proposés sur l'Alps Tour (la troisième division européenne) et presque équivalent à un Challenge Tour. Pourvoyeuse de cette belle enveloppe en tant que partenaire-titre, la société MCA fondée et présidée par Serge Melchiorre se réjouit d'apporter son soutien aux pros de l'Hexagone, et ne compte pas en rester là : « Nous sommes focalisés sur l'organisation de cette première édition, mais notre volonté est de pérenniser l'épreuve et d'en faire un rendez-vous incontournable. Le titre de champion de France a une grande valeur dans tous les autres sports, et nous souhaitons qu'il en soit de même dans le golf, que ça devienne un véritable honneur », indiquent Hugo Laffitte et Thomas Delage, responsables commercial et communication de cette société de construction de maisons individuelles basée en Gironde et opérant dans toute la Nouvelle-Aquitaine.

Et comme théâtre de ce tournoi, Kalika et MCA ont naturellement choisi le Golf du Médoc Resort et son réputé parcours des Châteaux, qui en 33 ans d'existence a accueilli d'innombrables épreuves professionnelles du Tour européen, du Ladies European Tour, du Challenge Tour ou encore du circuit français. « À part quelques brèves périodes où nous avons effectué des travaux pour améliorer le tracé, il y a eu un grand événement pro chaque année. Je ne pense pas que beaucoup de golfs français puissent en dire autant », déclare le directeur des lieux, Vincent Paris. En attendant de pouvoir organiser conjointement dès l'an prochain un championnat de France féminin, chose qui n'était pas possible cette année en raison de conflits de calendrier avec les circuits européens (LET et Letas), cette renaissance s'annonce d'ores et déjà sous les meilleurs auspices.

MCA Medoc
De g. à d. : Thomas Delage, Hugo Laffitte, Vincent Paris, Bernard Pascassio et Denis Fabre (A. M. / ffgolf)

Par Alexandre MAZAS
12 mai 2022