Accueil / Actus / Pro / Jeux olympiques / Jeux olympiques : Nelly Korda en or, les Bleues terminent loin

Jeux olympiques : Nelly Korda en or, les Bleues terminent loin

L'Américaine Nelly Korda a remporté ce samedi la médaille d'or olympique, devançant d'un coup la Japonaise Mone Inami et la Néo-Zélandaise Lydia Ko, en argent et en bronze. Perrine Delacour et Céline Boutier ont fini 29e et 34e.

Nelly Korda
Les États-Unis ont remporté les deux médailles d'or de golf. Stan Badz / PGA TOUR - IGF

>>> Les résultats

Le dénouement du tournoi olympique féminin a offert un suspense insoutenable, aussi bien en raison de l'interruption de jeu de trois quarts d'heure provoquée par une menace d'orage alors que la dernière partie venait de prendre le départ du 17, que par la bataille que se sont livré les meilleures...

La championne : Nelly Korda (USA)

Une semaine après le sacre de son compatriote Xander Schauffele dans l'épreuve masculine, Nelly Korda a offert aux États-Unis une deuxième médaille d'or olympique en golf. La n° 1 mondiale, lauréate de son premier Majeur le mois dernier, a donc ajouté une jolie breloque dorée à sa collection de trophées, qui comprend également celui du Lacoste Ladies Open de France en 2019. Mais c'est à un autre niveau que la joueuse de 23 ans a évolué ce samedi, se remettant admirablement d'un double bogey au 7 en enchaînant trois birdies pour reprendre trois coups d'avance.

Parvenue au 17, la cadette des Korda pointait toujours à -2 pour la journée, -17 total, et a dû comme les rares joueuses encore sur le parcours prendre son mal en patience durant une petite heure en raison d'une interruption de jeu. De retour sur le terrain, deux pars sereins lui ont donc offert le titre suprême. « Je suis très fière de la façon dont j'ai géré les trois trous après mon erreur, et de manière générale le reste de ma partie », a-t-elle déclaré. « Lydia, Mone et Aditi ont extrêmement bien joué, elles m'ont mis la pression toute la journée et ça a été très stressant, mais j'ai réussi à tenir. Jouer pour quelque chose de plus grand que soi-même, pour son pays, c'est une expérience unique en soi, alors gagner... ! »

Les médaillées : Mone Inami (JPN) et Lydia Ko (NZL)

Avec cinq coups de retard au départ ce matin, Mone Inami avait certes une chance de priver Korda du titre, mais vraiment minime... Pourtant la Japonaise, basée sur son circuit domestique et non sur le LPGA Tour, a bien failli ramener à son pays une médaille du plus beau métal. Auteur d'une charge fantastique en fin de partie - cinq birdies en six trous du 12 au 17, elle a rattrapé l'Américaine à -17 total en vue de la ligne d'arrivée. Hélas, une approche dans le bunker au 18 l'a condamnée à un ultime bogey et à une carte de 65 (-6) synonyme de deuxième place à -16. Une marque à laquelle elle a été rejointe par Lydia Ko, auteur elle aussi d'une carte de 65 (-6).

La Japonaise et la Néo-Zélandaise ont donc dû se départager en play-off, la première s'imposant d'un par dès le premier trou. Cinq ans après avoir décroché l'argent à Rio de Janeiro, Ko s'est donc parée de bronze, laissant Inami offrir au Japon une médaille d'argent historique. Au pied de ce magnifique podium, l'Indienne b a échoué à la quatrième place à -15 après une carte finale de 68 (-3).

Les Françaises

Perrine Delacour : 71 (par), 29e à -4

À six coups du podium au départ de ce dernier tour, Perrine Delacour avait besoin d'une énorme performance pour espérer aller chercher une médaille. Hélas pour la Picarde, son long jeu n'était pas au rendez-vous : avec seulement 3 fairways touchés au driving, elle a concédé cinq bogeys au parcours Est du Kasumigaseki Country Club. Et si elle a arraché dans le même temps cinq birdies, ce 71 (par) final lui a fait perdre quelques rangs au classement final. « Ma semaine olympique a été plutôt bonne, malgré le fait que je n’ai pas décroché de médaille. De vivre des moments comme ceux-là donne envie de s'entraîner encore plus pour en revivre à Paris en 2024 », nous a-t-elle déclaré.

Céline Boutier : 69 (-2), 34e à -2

En délicatesse avec son golf vendredi, Céline Boutier a rectifié le tir aujourd'hui et conclu son tournoi sur une belle note. Avec trois birdies pour un seul bogey la Parisienne a rendu un bon 69 (-2) synonyme de 34e place à -2. « C'était une journée plutôt satisfaisante en termes de jeu : j'ai très bien drivé et j'ai beaucoup mieux tapé mes fers qu'hier, donc j'ai réussi à prendre pas mal de greens en régulation. Forcément, je n'ai pas pu convertir toutes mes occasions de birdie, mais c'était quand même une partie solide pour boucler la semaine », a-t-elle analysé. « Je suis un peu déçue du résultat, mais je reste motivée pour la suite de la saison, et pour revenir aux Jeux à Paris dans trois ans. »


Par Alexandre MAZAS
7 août 2021