Accueil / Actus / Amateur / Augusta et Arnold Palmer Cup : le printemps alléchant d’Agathe Laisné

Augusta et Arnold Palmer Cup : le printemps alléchant d’Agathe Laisné

L’étudiante de l’Université du Texas et non moins joueuse du RCF La Boulie a été sélectionnée dans l’équipe internationale étudiante qui affrontera l’équipe américaine, au mois de juin, lors de l’Arnold Palmer Cup. Mais avant cela, elle aura la chance, en lever de rideau du Masters début avril, de fouler les fairways d’un parcours de légende, lors de la première édition de l’Augusta National Women’s Amateur. Bref, un joli programme.

Agathe Laisné participera à la première compétition féminine jamais organisée sur l'Augusta National. Alexis Orloff / ffgolf

Jouer sur l’un des parcours les plus célèbres du monde, puis deux mois plus tard, participer à l’une des plus prestigieuses compétitions amateures par équipes. Tel est ce qui attend Agathe Laisné entre avril et juin prochains, avec dans l’ordre l’Augusta National Women’s Amateur du 3 au 6 avril, puis l’Arnold Palmer Cup du 7 au 9 juin.

Augusta : « Le Disneyland du golf »

La joueuse du RCF La Boulie foulera donc les fairways de l’Augusta National, quelques jours à peine avant le Masters. Elle a même eu la chance d’y effectuer une partie de reconnaissance il y a deux semaines, ainsi que du Champions Retreat, l’autre parcours hôte de ce tournoi. « C’est le Disneyland du golf, lance Agathe Laisné. C’est un endroit incroyable, tout est parfait, même si on l’a joué un peu mouillé, car ils avaient eu de la pluie pendant tout le mois précédent. Golfiquement, à Augusta, il faut par contre tout faire bien, surtout autour des greens. »

Au-delà de l’aspect sportif, Agathe Laisné prendra part à un tournoi qui signera l’entrée des femmes dans un endroit ayant été, à une époque peut-être bientôt révolue, un temple du machisme. « Ils organisent ce tournoi pour montrer qu’ils ne sont pas sexistes, constate l’étudiante de l’Université du Texas. C’est bien d’apporter un peu de féminisme dans un endroit qui a longtemps été fermé aux femmes. »

Arnold Palmer Cup : « J’adore jouer en équipe »

Il sera cette fois question de mixité, du 7 au 9 juin, lors de l’Arnold Palmer Cup, qui sera disputée à l’Alotian Golf Club, au cœur de l’Arkansas. Comme chaque année, les meilleurs étudiants américains affronteront leurs homologues du reste du monde lors d’une compétition au format rappelant furieusement la Ryder Cup. Et pour la deuxième année après l’édition 2018 disputée à l’Evian Resort, chaque équipe sera composée de 12 joueurs et 12 joueuses.

L’un des choix du comité de l’équipe internationale s’est donc porté sur Agathe Laisné. « C’est un honneur, sourit-elle. En plus j’adore jouer en équipe, par exemple dans les championnats avec l’équipe de France. »

Cela n’a pas empêché la joueuse des Longhorns d’être surprise par cette annonce faite lors de l’Arnold Palmer Invitational, le week-end dernier. « Je ne pensais pas qu’ils me prendraient, confie la championne d’Europe 2017. J’ai bien joué récemment, mais pas le feu non plus. Mais à mon avant-dernier tournoi (le Northrop Grumman Regional Challenge début février, NDLR), j’ai fait une deuxième place, c’est peut-être ce qui a fait pencher la balance. » Nul doute que l’équipe internationale ne rechignerait pas à compter dans ses rangs une Agathe Laisné dans ce genre de forme.


Par William LECOQ
13 mars 2019