Accueil / Actus / Amateur / Messieurs/Dames / Trophée Golfers’ Club : Le Racing empoche la qualif

Trophée Golfers’ Club : Le Racing empoche la qualif

Le RCF La Boulie a terminé la phase de stroke play en première position, avec un solide score de +5. Derrière, Toulouse et Saint-Cloud gardent leur position de la veille, à l’entame de la phase finale de match play.

25-29
mai
CHAMPIONNAT DE FRANCE PAR ÉQUIPES DAMES 1ÈRE DIVISION - TROPHÉE GOLFERS' CLUB
LIEU : GOLF CLUB DE LYON, France
CATÉGORIE : Toutes catégories

L’équipe : le RCF La Boulie

En tête d’un petit coup après la première journée de mercredi, les Racingwomen ont conservé la première place jusqu’au bout de la phase qualificative. Différence notable, toutefois, avec la veille : l’écart avec la concurrence s’est agrandi de manière substantielle. Pas de quoi changer le destin d’une Golfers’ qui se jouera, quoi qu’il arrive, lors de la phase de match play, qui débutera vendredi. Mais assurément, l’équipe du RCF La Boulie a montré de quelle maîtrise elle était capable, en totalisant un score dans le par, lors de cette deuxième journée.

Les Racingwomen ont signé pas moins de trois cartes négatives : un 71 (-1) pour Alexandra Vilatte-Farret, un 70 (-2) pour Vairana Heck, avec un bel eagle au 18, et surtout un 68 (-4) pour Inès Archer, meilleur score de toute la phase de stroke play. Pour ce faire, la joueuse bretonne a signé pas moins de huit birdies.

Inès Archer a rentré huit birdies dans cette journée.

« On a une très bonne équipe sur le papier, analyse-t-elle. Mais ça ne veut rien dire. Demain (vendredi), ça va être un autre jeu, ce sera différent. L’année dernière, on avait perdu contre Saint-Nom. Maintenant, on a de l’expérience sur ce sujet. Honnêtement, on a un gros sentiment de revanche. »

Les poursuivants

Tracy Rodriguez a signé la meilleure carte de Toulouse, ce jeudi. (Alexis Orloff / ffgolf)

L’écart a grandi avec la concurrence, mais cette dernière apparaît dans le même ordre qu’il y a 24 heures, pour ce qui est des poursuivants immédiats. Le Golf Club de Toulouse sera tête de série n°2 dans le tableau final, après avoir posté un score de +15 dans cette deuxième journée. Un peu plus en difficulté que la veille, les Toulousaines ont néanmoins pu compter sur le 73 (+1) signé par Tracy Rodriguez.

« On était un peu dans le dur l’après-midi avec le vent, explique-t-elle. Mais on est quand même restées concentrées sur cette qualification, car deuxième ou troisième, ce n’est pas la même chose dans le tableau. » Mais pas de quoi enlever le sourire à celle qui peut, pour la première fois depuis 2019, jouer la Golfers’ avec Toulouse. « Ça fait un bon moment qu’on attendait ça, avoue-t-elle. Ça fait énormément de bien de voir toutes les filles jouer la Golfers’, c’est super excitant. »

Derrière, le deuxième acte a été plus compliqué également pour Saint-Cloud : +19 pour la journée, contre +11 mercredi. Mais le club détenteur du record de victoires en Golfers’ (28) a conservé sa troisième place. Partie dans l’après-midi, Alix François-Poncet a rendu le meilleur score de la Maison verte, avec un 73 (+1).

Saint-Germain est la quatrième équipe de ce top 4. Les deux comparses Carla de Troia et Eugénie Varet ont signé de belles cartes de 73 (+1), et ont été bien secondées par Béryl Giletti, qui a rendu un 75 (+3).

Le reste du top 8

Grâce, entre autres, au 71 (-1) de Laura Nepper, Valescure s'est qualifié pour les quarts. (Alexis Orloff / ffgolf)

Les Saint-Germanoises seront opposées, en quart de finale, à Palmola, qu’elles ont devancé d’un coup. Les Toulousaines ont livré une journée consistante, avec notamment trois cartes de 74 (+2) signées Margot Rouquette, Béatrice Soubiron et Sofia Valera. Pour Saint-Cloud, l’adversaire sera le Paris Country Club, 6e à +44, avec une deuxième journée strictement identique, en termes de score total, à la première. Une rencontre d’anciens champions de France opposera le Golf Club de Toulouse à Valescure. Le club varois a pris la 7e place à +48, avec une jolie carte de 71 (-1) signée par Laura Nepper. Enfin, la dernière place qualificative est revenue à Charmeil, à +53. Pour leur première Golfers’, les Iséroises seront les premières au départ, vendredi matin, face au RCF La Boulie. Elles peuvent notamment remercier leur capitaine Marie de Ferrier-de Montal, qui a livré un très bon 70 (-2).

Les barrages

Conséquemment, les huit autres équipes devront disputer une rencontre de barrage, vendredi, pour rester dans l’élite. Les plus déçues en sont sans doute les joueuses locales du Golf Club de Lyon, qui échouent à la 9e place, à cinq coups de Charmeil. Il y aura beaucoup de vert dans le match qui les opposera à Fontainebleau, 16e à l’issue de la phase de stroke play. La défense du titre est terminée pour Saint-Nom-la-Bretèche, 10e à +62. Les Franciliennes auront désormais pour mission de rester en première division, en affrontant le Prieuré, 15e à +95.

Un duel fratricide de la région lyonnaise opposera en outre Mionnay, 11e à +73, à Lyon Salvagny, 14e à +83. Enfin, la dernière rencontre des barrages mettra aux prises Amiens et le Bordelais, les deux clubs ayant terminé à égalité à +79.


Par William LECOQ, à Villette-d'Anthon
26 mai 2022