Accueil / Actus / Amateur / Jeunes / Trophée Esmond : trois Françaises en quarts de la Cartier

Trophée Esmond : trois Françaises en quarts de la Cartier

Il n'y a plus de Française dans le tableau principal, où les sept joueuses tricolores qualifiées ont été éliminées en 16e et 8e de finale. Solène Balet, Quiterie Guignard et Lou Deltombe sont toutefois encore en lice pour le Trophée Claude-Roger Cartier, dont les quarts de finale se dérouleront dimanche matin.

Solène Balet fait partie des trois Françaises encore en lice dans la Cartier. Alexis Orloff / ffgolf
14-18
avril
INTERNATIONAUX DE FRANCE U21 FILLES TROPHÉE ESMOND, TROPHÉE CLAUDE-ROGER CARTIER ET COUPE VILMORIN
LIEU : GOLF DE SAINT CLOUD, France
CATÉGORIE : U21

Le Trophée Cartier

Ce n'est certes que la "consolante", mais une consolante avec une bonne présence française. Pour les quarts de finale du Trophée Claude-Roger Cartier ce dimanche matin, trois U18 tricolores seront en lice.

Solène Balet (Paris Country Club) s'élancera la première, elle qui s'est qualifié dans un duel franco-français face à Mila Jurine (RCF La Boulie) ce samedi. Un duel qui a tout de même dû aller jusqu'au 19e trou pour rendre son verdict.

Sur son terrain de Saint-Cloud, Quiterie Guignard sera également au rendez-vous. La jeune Clodoaldienne a battu en huitième de finale l'Italienne Charlotte Cattaneo, 1 up. Enfin, Lou Deltombe (Nantes Île d'Or) a également validé son billet pour la suite, en battant la Danoise Anna Behnsen, 2&1.

Le Trophée Esmond

Dans le tableau principal, la journée a été nettement moins belle pour le clan français. Dès les seizièmes de finale du matin, cinq des sept qualifiées tricolores ont été éliminées. Restaient malgré tout deux belles chances, avec Nastasia Nadaud (Aix-les-Bains), lauréate de la qualification, et Inès Archer (RCF La Boulie), qui en avait pris la 12e place.

Face à l'Espagnole Anna Canado Espinal, la joueuse savoyarde s'est battue jusqu'au bout avec panache, rentrant notamment un eagle sur le court par 4 du 16, pour revenir 2 down. Malgré le gain du trou suivant, elle devait s'incliner sur la plus courte des marges.

Scénario cruel également pour Inès Archer. La joueuse bretonne a tenu tête durant toute la partie à la Norvégienne Mia Sandtorv Lussand. Malheureusement, le match s'est décidé sur le 18e trou, en faveur de la joueuse scandinave.


Par William LECOQ
17 avril 2022