Accueil / Actus / Pro / Circuit français / Le Win Tour, un nouveau circuit français, se lance le 13 juillet

Le Win Tour, un nouveau circuit français, se lance le 13 juillet

La première étape du Win Tour, ouverte aux pro(ettes) et aux amateur(e)s de haut niveau, aura lieu ce lundi 13 juillet au Golf National. Coup de projecteur sur ce nouveau circuit français, basé sur le principe du « pay and play », avec son créateur Stanislas Caturla.

Win Tour logo
Le Win Tour est un nouveau circuit français basé sur le principe du « pay and play ». D. R.

En ces temps difficiles pour le golf professionnel, les initiatives privées visant à offrir aux golfeurs des opportunités de jeu sont à saluer. Quelques semaines après le très réussi Training Tournament Landes Solidarité, qui a permis à la grande majorité des meilleurs pros français de goûter à nouveau à l'adrénaline de la compétition après quatre mois d'abstinence, le Win Tour apporte sa pierre à l'édifice. Ce circuit, dont la première levée se jouera ce lundi 13 juillet, dans l'après-midi, sur le parcours de l'Albatros au Golf National, se veut une réponse alternative à cette même problématique. « L'idée est de donner plus d'occasions de jouer à tout le monde », pose en préambule Stanislas Caturla, son créateur. Ouvert aux joueurs membres d'un circuit professionnel en 2019, le Win Tour s'adresse également aux pros enseignants et aux amateurs de haut niveau (index inférieur ou égal à 4,4). « Pour les pros de circuit, c'est l'occasion de faire venir leur staff au complet à peu de frais afin de travailler qualitativement dans un contexte compétitif. Pour les enseignants, c'est une façon de rester en contact avec la compétition moins chronophage qu'un pro-am ou une alliance sur plusieurs tours. Enfin, pour les amateurs, c'est une chance de voir au plus près ce qui les sépare des pros et de faciliter leur transition vers cette carrière, si c'est ce qu'ils désirent. »

« Pay and play »

Stan Caturla
Stanislas Caturla lors de la Gounouilhou 2017 avec Saint-Cloud (Alexis Orloff / ffgolf)

Lui-même joueur sur le Pro Golf Tour depuis 2018, Stanislas Caturla a créé le Win Tour sur un modèle déjà existant - et florissant, apparemment - en Amérique du Nord et en Grande-Bretagne. « Début 2016, alors que je finissais mes études à l'université Laval à Québec, j'avais eu l'occasion de disputer quelques tournois de ce genre au Canada et aux États-Unis. C'est une formule qui a l'avantage d'être simple - 18 trous strokeplay - et peu chronophage, et qui permet aux pros d'avoir un peu plus d'enjeu et des gains potentiels plus élevés que le classique 10-10-10 (10 euros au meilleur aller, 10 au meilleur retour et 10 au meilleur total, ndlr) de la partie entre potes », explique le licencié du golf de Saint-Cloud. Car le Win Tour est basé sur le principe, méconnu en France mais rentré dans les mœurs dans les pays de culture anglo-saxonne, du « pay and play » : les droits d'inscription (150 euros par personne) sont reversés au pot pour constituer la dotation de base, à laquelle peut s'ajouter la participation de sponsors. « Comme il y a trois catégories - pros de circuit, pros enseignants et amateurs - il y a trois dotations distinctes », précise Stanislas Caturla, « sachant que les amateurs ne touchent évidemment pas d'argent mais des bons d'achat dans des pro-shops partenaires du circuit. »

Race to Anahita

Le coup d'envoi de ce circuit mixte, pour lequel il est toujours possible de s'inscrire, sera donc donné ce lundi dans les Yvelines en présence de quelques noms bien connus du paysage golfique français, dont Christian Cévaër, double vainqueur sur le Tour européen, Franck Daux, multiple lauréat sur l'Alps Tour, ou encore Anaëlle Carnet, joueuse du Ladies European Tour. Deux autres dates sont d'ores et déjà prévues, le 16 juillet à Arcangues (64) et le 21 septembre à Saint-Cloud (92), mais Stanislas Caturla ambitionne organiser cinq à dix épreuves au total d'ici fin octobre ou début novembre, et le double en 2021. Grâce au soutien de plusieurs partenaires, dont le resort mauricien d'Anahita qui offrira un séjour de cinq nuitées pour deux personnes aux vainqueurs de chaque ordre du mérite, et à la visibilité médiatique générée par Journal du Golf, partenaire majeur, ainsi que Golf Planète, Golf Ouest et Golf Régions, le Win Tour devrait s'inscrire rapidement et durablement parmi les rendez-vous incontournables du golf pro dans l'Hexagone.

Toutes les infos (règlement, dotation, inscriptions, etc.) sur le site officiel du Win Tour.


Par Alexandre MAZAS
10 juillet 2020