Accueil / Actus / Pro / DP World Tour / Dutch Open (DPWT) : Victoire complètement folle pour Victor Perez !

Dutch Open (DPWT) : Victoire complètement folle pour Victor Perez !

Victor Perez a décroché sa deuxième victoire sur le DP World Tour, à l'issue d'un dernier tour et surtout d'un playoff complètement fous. En feu total avec son putter, le Tarbais a notamment rentré plusieurs putts énormes face à Ryan Fox pour s'imposer.

Deuxième victoire, au plus haut niveau européen, pour Victor Perez. Dean Mouhtaropoulos / Getty Images via AFP
26-29
mai
DUTCH OPEN
LIEU : Bernardus Golf, Pays-Bas
CIRCUIT : DP World Tour

De la folie ? Non. Au-delà de ça encore. Songez : une ficelle rentrée au 17 lors du quatrième tour, une autre rentrée au troisième trou de playoff pour rester en vie, une autre, à une bonne quinzaine de mètres, pour gagner sur le quatrième trou... tout ça sans compter les quelques putts plus courts rentrés sous pression pour ne pas venir interrompre ce scénario magique. C'est bien simple : ce dimanche, lors de la dernière journée du Dutch Open, Victor Perez en a rentré de partout. Littéralement. À tel point qu'il a décroché la deuxième victoire de sa carrière sur le DP World Tour

Avant les quatre trous de playoff, il lui a donc fallu rentrer dix bons mètres sur le 17, pour se hisser à -13. Et bénéficier d'un bon concours de circonstances : le double bogey du Néo-Zélandais Ryan Fox, sur le par 5 du 18, finissant lui aussi à -13. Après un sublime coup de fer sur ce 72e trou, Victor Perez aurait même pu s'épargner tant de peine, mais son putt de 3 m, pour le coup, n'est pas tombé. On penserait presque que le Français n'était pas assez loin.

Car lors du playoff, ce fut un festival. Embarqués en mort subite, Fox et Perez ont tout d'abord dû jouer trois fois le 18. Lors du premier passage, déjà, le Tarbais a dû s'employer au putting pour sauver un bon birdie. Bis repetita, mais de nettement plus loin et avec une double pente, lors du troisième passage. Mais le clou du spectacle est arrivé sur le par 3 du 17, lors du quatrième coup de playoff : une boîte à 15 m, et un coup si fort sur la tête de Fox que celui-ci ne pouvait pas convertir à 6 m.

Les autres Français

Antoine Rozner a achevé son tournoi par une carte dans le par (72), pour une 21e place à -4. Il devance d'un coup Frédéric Lacroix, 71 (-1) ce dimanche, et 24e au final. La belle carte française de la journée a été signée par Romain Langasque, avec un bon 68 (-4), ce qui lui a permis de remonter 20 places, pour se classer 31e. Enfin, Raphaël Jacquelin termine 43e dans le par total, et Joël Stalter 56e à +3.

Le bonus

Non seulement Victor Perez a décroché une superbe victoire, mais il s'est concocté un joli programme pour la suite de sa saison : sa place est réservée pour l'Open britannique, 150e du nom, qui sera disputé à Saint-Andrews du 14 au 17 juillet. Auparavant, il se rendra également à l'US Open, du 16 au 19 juin, au Country Club de Brookline, Massachussetts. 


Par William LECOQ
29 mai 2022