Accueil / Actus / Pro / European Tour / Cartes européennes (finale) : Seize Bleus en mission à Lumine

Cartes européennes (finale) : Seize Bleus en mission à Lumine

Seize Français prendront ce vendredi en Espagne le départ de la finale des cartes, avec comme objectif de finir dans le top 25 pour décrocher un droit de jeu sur le Tour européen la saison prochaine.

Romain Wattel
147e de la Race to Dubai, Romain Wattel est obligé de repasser par les cartes. Alexandre Mazas / ffgolf
15-20
novembre
EUROPEAN TOUR Q-SCHOOL FINAL STAGE
LIEU : Lumine Golf Club, Espagne
CIRCUIT : European Tour

À l'issue de la saison régulière du Tour européen, qui s'est achevée fin octobre au Portugal Masters, le couperet est tombé : tous les joueurs classés au-delà de la 115e place de la Race to Dubai ont été condamnés à repasser par les cartes européennes pour tenter de sauvegarder leur droit de jeu. Même verdict il y a quelques jours à l'échelon inférieur pour les joueurs en dehors du top 15 à la conclusion de la Grande Finale du Challenge Tour. Mais pour ceux, 80 au total, qui se sont qualifiés via les PQ2 disputées la semaine dernière sur quatre sites en Espagne, le voyage du côté de Tarragone s'apparente non pas à une sanction, mais bien à une opportunité...

Comme chaque mois de novembre, recalés de l'European Tour, déçus du Challenge Tour et rescapés des étapes préliminaires se retrouvent à la finale des cartes européennes, une épreuve à nulle autre pareille avec ses six tours, 108 trous, et ses 25 sésames en jeu pour 156 prétendants. Pour la troisième année, c'est sur les deux parcours (Lakes et Hills) du Lumine Golf Club que se déroule ce redouté marathon.

Parmi les 28 nationalités représentées, en provenance des cinq continents, les Français sont parmi les plus nombreux : seize au total. On retrouve dans cette cohorte trois membres à temps plein du Tour européen cette saison : Clément Sordet (119e de la R2D), Adrien Saddier (139e) et Romain Wattel (147e). Pour ce trio, tout classement en dehors du top 25 à l'issue des six tours équivaudrait à une rétrogradation...

Le gros des troupes, ensuite, est composé de joueurs du Challenge Tour. D'une part ceux qui ont disputé la finale du circuit à Majorque - Robin Sciot-Siegrist (16e de la Road to Mallorca), Grégory Havret (28e), Damien Perrier (34e), Mathieu Fenasse (35e) et Ugo Coussaud (45e) - cinq joueurs qui n'ont rien à perdre puisqu'ils disposent a minima d'un droit de jeu complet sur la deuxième division européenne en 2020. Pour les sept autres - Thomas Linard, Sébastien Gros, Grégory Bourdy, Julien Quesne, Frédéric Lacroix, Gary Stal et Mathieu Decottignies-Lafon - l'objectif est double : le Tour européen en cas de top 25 final, bien sûr, mais aussi une catégorie pleine sur le Challenge Tour s'ils franchissent le cut des quatre trous.

Enfin Jean-Baptiste Gonnet est l'invité surprise de cette édition 2019 : plus d'un an après avoir rangé les clubs au placard, celui qui enseigne désormais au practice de Valbonne (Alpes-Maritimes) s'est qualifié après être passé par les PQ1 et les PQ2, sans trop d'entraînement ni de pression ! Membre de l'élite entre 2007 et 2013, le joueur de 37 ans a cette semaine l'opportunité d'écrire l'une des plus belles pages de sa carrière...


Par Alexandre MAZAS
14 novembre 2019