Accueil / Actus / Pro / PGA Tour / PGA Championship : Pereira prend la tête, Woods abandonne

PGA Championship : Pereira prend la tête, Woods abandonne

Le Chilien Mito Pereira s'élancera avec trois coups d'avance ce dimanche lors du dernier tour du PGA Championship après avoir joué 69 (-1) hier malgré des conditions de jeu très difficiles. Après avoir joué 79 (+9), Tiger Woods s'est quant à lui retiré de l'épreuve.

Mito Pereira
Pereira pourrait devenir le premier Chilien vainqueur d'un Majeur ! Andrew Redington / GETTY IMAGES - AFP
19-22
mai
PGA CHAMPIONSHIP
LIEU : Southern Hills Country Club, États-Unis
CIRCUIT : PGA Tour

Le leader

Promu sur le circuit américain via le Korn Ferry Tour en 2020-21, Mito Pereira n'est pas le plus connu des joueurs en lice cette semaine dans l'Oklahoma. En réalité, il n'est même pas le plus connu des golfeurs de son pays, surpassé en popularité par Joaquinn Niemann, unique Chilien vainqueur sur le PGA Tour, en septembre 2019 puis au début de cette année 2022. Pour sa première saison parmi l'élite, Pereira s'en sort très honorablement - il est 46e de la FedExCup avant ce PGA Championship - mais sans coup d'éclat. Le joueur de 27 ans attend son heure, et c'est peut-être pour aujourd'hui puisque après 54 trous c'est lui qui mène le deuxième Majeur de la saison.

Sur un tracé du Southern Hills Country Club particulièrement sélectif ce samedi - 12 cartes sous le par ont été rendues, sur 79 participants - Pereira a été parmi les plus solides. Pas impressionné par le fait de jouer en dernière partie, le 100e mondial a d'abord brillé (birdies au 2 et au 5), puis souffert (quatre bogeys entre le 8 et le 12), et enfin réagi en champion (birdies au 13, 14 et 18). Auteur donc d'un très bon 69 (-1) Pereira se retrouve seul en tête à -9. Alors qu'il dispute seulement son deuxième Majeur en carrière, il pourrait devenir le septième golfeur de l'histoire à faire d'un tournoi du Grand Chelem son tout premier titre sur le PGA Tour, le premier depuis Danny Willett lors du Masters de 2016. « C'est de loin le plus gros tournoi que j'ai joué de toute ma vie, ma plus grosse partie, et [aujourd'hui] ça sera encore plus important. Je vais juste essayer de faire les choses simplement, comme je le fais depuis le début, et ne pas trop regarder ce qui se passe autour de moi », a-t-il déclaré.

Les poursuivants

Leader au départ ce samedi midi, Will Zalatoris a payé les frais d'un départ catastrophique comprenant quatre bogeys en sept trous. Auteur d'un retour plus réussi, l'Américain a ramené un 73 (+3) qui le fait chuter à -6 total, en deuxième position, mais ne sera pas en dernière partie aujourd'hui. Cet honneur revient à l'Anglais Matt Fitzpatrick, auteur d'un très bon 67 (-3), qui s'élancera aux côtés de Pereira à 13 h 35 locales (20 h 35 en France). Au 4e rang à -5 on retrouve l'Américain Cameron Young, tandis que le Mexicain Abraham Ancer est 5e à -4, et l'Irlandais Seamus Power 6e à -3.

Tiger Woods

Après avoir franchi le cut vendredi soir à la faveur d'un brillant 69 (-1), Tiger Woods a vécu un troisième tour de cauchemar. Le « Tigre », visiblement éprouvé par les ondulations traîtresses du parcours, a rendu une triste carte de 79 (+9), la troisième plus élevée de sa carrière dans les Majeurs après le 81 du British Open 2002 et le 80 de l'U.S. Open 2015. Auteur au total de sept bogeys et un double contre un unique birdie, l'Américain a annoncé plus tard dans la journée qu'il préférait se retirer du tournoi.


Par Alexandre MAZAS
22 mai 2022