Accueil / Actus / Amateur / Jeunes / British Boys & Girls : Demeaux bien placée d'entrée

British Boys & Girls : Demeaux bien placée d'entrée

Juliette Demeaux a livré la meilleure entame ce lundi pour le lancement des qualifications, en signant une carte de 71 (par) pour une 3e place provisoire. Chez les garçons, Louis Anceaux est le mieux placé, dans le par également, mais en 22e position.

Juliette Demeaux occupe seule la 3e place de la qualification du British Girls. Alexis Orloff / ffgolf
08-13
août
THE BOYS AMATEUR CHAMPIONSHIP
LIEU : Carnoustie, Panmure, Montrose, Écosse
CATÉGORIE : U18

Les Girls

Même des tournois aussi anciens que le British Boys ou le British Girls peuvent encore vivre, en 2022, des changements inédits. Et celui de cette année est de taille : pour la première fois, les deux tournois se déroulent simultanément, unité de lieu en prime. Et si, pour les deux premiers tours de qualification en stroke play, garçons et filles sont encore sur des parcours différents, ils convergeront tous vers le légendaire tracé écossais de Carnoustie lorsqu'il s'agira de s'expliquer en match play, à partir de mercredi.

Pour l'heure donc, les qualifications ont démarré ce lundi, à Carnoustie pour ce qui est du British Girls. Sur ce parcours links typique réputé exigeant, seules deux cartes ont été rendues sous le par dans la première journée, la meilleure appartenant à l'Espagnole Paula Martin Sampedro, avec un 69 (-2). Juste derrière l'Anglaise Maggie Whitehead, à -1, Juliette Demeaux (Paris Country Club), seule joueuse à rendre un 71 (par), occupe seule la troisième place, ainsi que la position de meilleure Française. Elle a notamment connu un très bon passage du 10 au 14, en rentrant quatre birdies en l'espace de cinq trous.

Elle est accompagnée dans le top 10 provisoire par Inès Archer (RCF La Boulie), récente médaillée de bronze aux Europe dames, et qui occupe le 8e rang à +2. La joueuse bretonne a démarré par deux bogeys, mais a joué dans le par les 16 derniers trous, avec trois birdies pour trois bogeys.

L'objectif principal de ces 36 premiers trous est d'intégrer les 64 premières places, afin de se qualifier pour la phase de match play. À ce jeu, trois Françaises sont, pour le moment, placées favorablement. Constance Fouillet (La Freslonnière) occupe la 16e place, après son 75 (+4). Manon Guille (La Domangère) et Valentine Delon (Chantilly) figurent, quant à elles, pile sur la limte, en 55e position ex-aequo à +8 (sachant qu'un départage sera appliqué mardi soir si nécessaire). La tâche sera plus compliquée pour Eléonore Aernouts (Chantilly) à +11, pour Camille Min-Gaultier (Valcros) à +13, Mila Jurine (RCF La Boulie) à +15 et Amandine Seguin (Cannes-Mougins) à +17.

Les Boys

Chez les garçons aussi, il s'agira d'accrocher l'une des 64 places qualificatives après la phase de stroke play. Mais il faudra, pour cela, s'extraire d'un champ de joueurs beaucoup plus important de 252 unités. Conséquence logique : les participants sont répartis, dans ces deux premières journées, entre les tracés de Monifieth (par 71) et Panmure (par 70). Le premier apparaît comme le plus abordable, en ayant accueilli ce lundi 19 des 21 joueurs ayant joué sous le par. Il a également vu Louis Anceaux (Villarceaux) rendre une carte dans le par, et à ce titre s'établir à la 22e place (officiellement la 24e si l'on applique déjà le départage), la meilleure performance française du jour dans le British Boys.

Quatre de ses compatriotes figurent pour le moment du bon côté de la barrière. Rafael Bobo-Lloret (Marseille La Salette) a livré une journée sage, avec deux bogeys puis un birdie au 17, pour un 72 (+1) et une 40e place. De leur côté, Maxence Giboudot (Val de Sorne) et Thomas Buisson (Médoc) ont signé des scores de +2, mais sur le tracé difficile de Panmure. Ils occupent le 54e rang provisoire en compagnie de Noa Auch-Roy (Mionnay), qui jouait à Monifieth.

Il faudra une bonne journée, mardi, pour Armand Papaziani (cannes-Mougins), Alexandre Godin (Paris International Golf Club) et Louka Morin (Port Bourgenay), tous les trois à +3, pour remonter dans les places qualificatives. Le chemin sera un peu plus long pour Hugo Le Goff (Paris Country Club), à +5, Aaron Van Hauwe (Saint-Nom-la-Bretèche) à +6, Louis Pilod (Golf Club de Lyon) à +7, Heikki Charon (Paris Country Club) à +8 et Oscar Couilleau (Saint-Nom-la-Bretèche) à +13.


Par William LECOQ
8 août 2022