Accueil / Actus / Mondiaux 2022 / Mon jour de gloire #1 : Karine Icher

Mon jour de gloire #1 : Karine Icher

Dans quelques mois, les meilleurs amateurs du monde se retrouveront au Golf National et à Saint-Nom-la-Bretèche pour les championnats du monde amateur par équipe. Dans ce nouveau podcast, la Fédération française de golf nous plonge déjà dans les coulisses de l'épreuve. Premier épisode avec Karine Icher, joueuse de l'équipe de France sacrée en l'an 2000.

Écoutez l'épisode 1 de "Mon jour de gloire" sur la plateforme de votre choix. 

Ils sont neuf Tricolores à avoir inscrit leur nom au palmarès de cette épreuve. En 1964, lors de la première édition de l'Espirito Santo Trophy, Claudine Cros, Catherine Lacoste et Brigitte Varangot avaient décroché la médaille d'or à Saint-Germain. En 2000 en Allemagne, Maïtena Alsuguren, Virginie Auffret et Karine Icher avaient apporté un deuxième titre à la France. Enfin, en 2010 en Argentine, Alexander Levy, Johann Lopez-Lazaro et Romain Wattel avaient remporté l'Eisenhower Trophy pour ce qui reste l'unique victoire d'une équipe masculine française dans l'épreuve. Dans cette série d'entretiens avec les champions et championnes du monde du golf amateur français, nous allons revenir sur ces succès entrés dans la légende, et tâcher de découvrir comment ils ont influencé la carrière de leurs auteurs.

Titrée à cinq reprises sur le circuit européen avant de briller sur le LPGA Tour durant quinze ans, avec notamment quatre apparitions en Solheim Cup avec l'équipe européenne et une participation aux Jeux olympiques de Rio en 2016, Karine Icher a conclu sa carrière amateur sur ce titre mondial. C'était le 26 août 2000 sur le parcours du Sporting Club Berlin, aux côtés de Maïtena Alsuguren et Virginie Auffret, un an après avoir triomphé aux championnats d'Europe par équipe.

Quatrième ex æquo après le premier tour, la France avait pris les commandes à l'issue de la deuxième journée, pour ne plus jamais les lâcher. Bien aidés par l'excellente carte de 67 réalisée par Maïtena Alsuguren le samedi, les Bleues s'étaient offert six coups d'avance avant la dernière ronde, et avaient déroulé le dimanche pour s'imposer finalement en 580, sept longueurs devant la Corée du Sud et onze devant l'équipe de Grande-Bretagne et d'Irlande, offrant à la France un deuxième titre mondial 36 ans après le premier.

Debout : Virginie Auffret, Marie-Hélène Vienne (vice-présidente de la FFG), Anne Le Coniat (entraîneur), Maïtena Alsuguren, Karine Icher, Gwladys Nocera (capitaine). Accroupis : Jo Miura (préparateur physique) et Philippe Grandou (directeur technique national). Fédération française de golf / AFP