Accueil / Actus / Pro / DP World Tour / Cartes européennes : Cinq Bleus montent sur le DP World Tour !

Cartes européennes : Cinq Bleus montent sur le DP World Tour !

David Ravetto, Joël Stalter, Mike Lorenzo-Vera, Gary Stal et Adrien Saddier ont obtenu leurs droits de jeu pour la saison prochaine sur la première division européenne, ce mercredi à l’issue des six tours de l’épreuve des cartes. Le premier de la liste a même pris une belle 2e place, à deux coups du vainqueur.

Après des saisons de galère, Gary Stal va faire son retour sur le DP World Tour en 2023. ANGEL MARTINEZ / GETTY IMAGES EUROPE / Getty Images via AFP
11-16
novembre
QUALIFYING SCHOOL - FINAL STAGE
LIEU : Infinitum (Lakes & Hills), Espagne
CIRCUIT : DP World Tour

Deux sauvés, deux revenants, un petit nouveau. Mais chez tous les cinq, à n’en pas douter, la même satisfaction, ce mercredi soir, à l’issue de l’ultime étape des cartes européennes. Celle de se dire que la saison 2022-2023 se déroulera, en grande partie, sur le DP World Tour.

Ravetto, le petit nouveau

Cinq Français, donc, parmi les sept qui avaient franchi le cut après les quatre premiers tours, sont parvenus à figurer dans le top 25 après la sixième et dernière ronde. La mission a été accomplie avec brio par David Ravetto, avec une ultime carte de 64 (-7) pour prendre une très belle deuxième place, à -27. Il est notamment parvenu, malgré la pression que peut susciter l'enjeu, à ne commettre aucun bogey lors des trois derniers tours.

Les scores de David Ravetto dans cette épreuve des cartes.

Non seulement le Racingman, jusqu’à présent pensionnaire du Challenge Tour, va donc évoluer la saison prochaine pour la première fois de sa carrière sur le DP World Tour, mais en plus, cette belle performance va lui assurer une bonne place dans la catégorie 17, celle qui regroupera les promus de cette semaine. Des promus dont font partie Joël Stalter et Mike Lorenzo-Vera, qui ont pris respectivement la 12e place à -20, et la 13e à -19. Même si en l’occurrence, il s’agit davantage d’un maintien que d’une promotion, les deux ayant évolué sur le DP World Tour durant cette année 2022. En position favorable depuis le début du tournoi, Joël Stalter a bouclé sa campagne des cartes par une carte de 69 (-2). Mike Lorenzo-Vera, lui aussi dans les clous depuis vendredi dernier, a signé quant à lui une carte dans le par (71).

Gary Stal enfin de retour

Lui aussi a déjà connu les joies de la première division européenne, et même de s’y imposer. Mais au vu des difficultés qu’il a pu rencontrer ces dernières années, notamment dans les temps ayant suivi sa victoire de prestige à Abu Dhabi en 2015, le retour de Gary Stal sur le DP World Tour est une vraie bonne nouvelle. Le Lyonnais a terminé lui aussi son tournoi par une carte dans le par, prenant la 19e place, à -18.

Lui était passé tout près de la montée directe depuis le Challenge Tour, grâce à une très belle performance lors de la finale de la deuxième division, il y a deux semaines. Certes, il devra se contenter d’une catégorie un peu moins belle que si les planètes s’étaient parfaitement alignées à Majorque, mais l’essentiel est là : Adrien Saddier pourra jouer sur le DP World Tour en 2023. Cette fois encore, ça ne s’est pas joué à grand-chose, mais cette fois en faveur du Haut-Savoyard, auteur d’une bonne carte de 67 (-4). Avec son total de -17, il a accroché l’une des dernières places disponibles, en 23e position.

David Ravetto, Adrien Saddier, Mike Lorenzo-Vera et Joël Stalter (de gauche à droite) seront sur le DP World Tour la saison prochaine.

Malheureusement, pour les deux derniers Français en lice, la saison prochaine se déroulera en majorité sur le Challenge Tour. Clément Berardo a pris la 43e place, à -13, après une dernière carte de 71 (par). À noter que, grâce à ce qui demeure un joli parcours dans les épreuves des cartes (il a démarré aux PQ2), il passe de la catégorie 14 à la catégorie 8 du Challenge Tour.

Ugo Coussaud, de son côté, a également conclu son tournoi par une carte de 71 (par). Celui qui a terminé 35e de la saison de la deuxième division se classe ainsi en 56e position cette semaine, à -11. Le Charentais va donc repartir pour une saison sur le Challenge Tour, avec un objectif principal en tête : le grand circuit.


Par William LECOQ
16 novembre 2022