Accueil / Actus / Pro / LPGA Tour / Solheim Cup 2019 : Bientôt le choc

Solheim Cup 2019 : Bientôt le choc

La seizième édition de la Solheim Cup aura lieu du 13 au 15 septembre sur le parcours de Gleneagles en Écosse. L’occasion d’une petite piqure de rappel sur cette confrontation biennale entre les meilleures joueuses américaines et européennes, parmi lesquelles figure cette année la Française Céline Boutier.

Solheim
L'Europe a remporté cinq fois la Solheim Cup LET
13-15
septembre
SOLHEIM CUP
LIEU : Gleneagles (Centenary Course), Ecosse
CIRCUIT : LPGA Tour

La Solheim Cup

La compétition féminine la plus attendue de l’année débute vendredi prochain en Écosse. Les meilleures joueuses européennes et américaines se retrouvent sur le parcours de Gleneagles pour la seizième édition de la Solheim Cup. Calquée sur le modèle de la Ryder Cup, la compétition biennale a vu le jour en 1990 et porte le nom du manufacturier Karsten Solheim (fondateur de la marque Ping), à l’origine de sa création. Disputée à l’origine au cours des années paires, elle prend place depuis 2003 à chaque rentrée scolaire des années impaires, alternativement en Europe et aux Etats-Unis.

Comme pour les messieurs, elle oppose douze joueuses de chaque équipe avec au programme trois jours de match-plays : quatre foursomes et quatre quatre-balles le vendredi et le samedi, et douze simples le dimanche, pour un total de 28 points à attribuer. Historiquement, l’équipe américaine a l’avantage avec dix victoires lors des quinze premières éditions, dont la dernière organisée à Des Moines en 2017 (victoire 16,5 à 11,5).

Mythique Gleneagles

Pour cette édition 2019, l’Europe reçoit les Etats-Unis sur le PGA Centenary Course de Gleneagles en Écosse. Un superbe par 72 dessiné par la légende américaine Jack Nicklaus et une terre déjà sacrée pour les golfeurs européens. C'est en effet sur ce même parcours que l'équipe européenne s'était imposée lors de la Ryder Cup 2014. Les supporters auront en mémoire le putt de la gagne enquillé par le Gallois Jamie Donaldson ou la superbe prestation de Victor Dubuisson côté français. Un bon présage ?

Les équipes

Sur le papier, l’équipe américaine semble avoir l’avantage pour cette seizième édition, avec dix de ses douze joueuses dans le Top 50 mondial. Derrière la star Lexi Thompson (n°3 du Rolex Ranking), on retrouve les sœurs Jessica et Nelly Korda, Danielle Kang, Lizette Salas, Megan Khang, Marina Alex, Brittany Altomare, Angel Yin, Annie Park, Stacy Lewis et Morgan Pressel.

Les Européennes ne sont elles que cinq dans le Top 50, mais auront l’avantage de l’expérience avec seulement trois rookies contre cinq dans le Team USA. Tête d’affiche des Bleues, l’Espagnole Carlota Ciganda sera accompagnée de sa compatriote Azahara Muñoz, de la Néerlandaise Anne Van Dam, des Suédoises Caroline Hedwall et Anna Nordqvist, des Anglaises Charley Hull, Georgia Hall, Jodi Ewart Shadoff et Bronte Lawa, de la Norvégienne Suzann Pettersen, de l’Allemagne Caroline Masson… et surtout de la Française Céline Boutier !

Une première pour Boutier

La numéro 1 tricolore s’apprête donc à disputer sa première Solheim Cup. Brillante depuis le début de l’année 2019, la joueuse de Montrouge a décroché son premier titre sur le LPGA Tour (lors de l’ISPS Handa Vic Open en février), avant notamment d’enregistrer deux Top 10 en Majeur (cinquième de l’US Women’s Open et sixième du Women’s British Open). Des performances qui lui ont permis d’intégrer pour la première fois de sa carrière le Top 100 mondial (elle est aujourd’hui soixantième) et ont poussé la capitaine écossaise Catriona Matthew à la retenir au sein de l’équipe européenne en tant que « choix du capitaine ». La joueuse de 25 ans aura par ailleurs la chance de pouvoir compter sur sa compatriote Gwladys Nocera, présente au sein du staff des Bleues, pour quelques conseils.

« Je ne sais pas trop à quoi m’attendre car c’est ma première fois, explique-t-elle. Mais je suis très chanceuse de la jouer en Europe et en particulier en Écosse, la patrie du golf où le public est tellement enthousiaste. J’ai hâte d’y être et de voir ça. Le fait de jouer en équipe permet de tout partager avec ses coéquipières. C’est très cool car c’est la seule occasion où l’on peut avoir de vraies partenaires au golf. »

6Céline Boutier est la sixième Française à participer à la Solheim Cup.

Les Françaises en Solheim Cup

Avant Boutier, cinq autres Françaises avaient participé à la Solheim Cup : Marie-Laure de Lorenzi (1990, 1996 et 1998), Patricia Meunier-Lebouc (deux victoires en 2000 et 2003), Ludivine Kreutz (2005), Gwladys Nocera  (2005, 2007, 2009 et 2015) et Karine Icher (2002, victoire en 2013, 2015 et 2017). C’est cette dernière qui détient le meilleur bilan dans la compétition avec huit points rapportés à l’équipe en quatorze matchs disputés.


Par Sébastien CACHARD-BERGER
4 septembre 2019