Accueil / Actus / Pro / Ladies European Tour / European Ladies Open : Un nouveau tournoi du LET en France

European Ladies Open : Un nouveau tournoi du LET en France

Le golf du Kempferhof (Alsace) accueillera à partir du mois d’octobre 2019 l’European Ladies Open. Avec l’Evian Championship et le Lacoste Ladies Open de France, ce tournoi sera la troisième épreuve française au calendrier du Ladies European Tour.

Golf du Kempferhof
Le golf du Kempferhof accueillera 108 joueuses du Ladies European Tour.

La France s’apprête à accueillir un troisième tournoi du Ladies European Tour. Après l’Evian Championship et le Lacoste Ladies Open de France, l’European Ladies Open verra le jour en 2019. Annoncé officiellement ce mercredi lors d’une conférence de presse organisée à la Maison d’Alsace, le tournoi sera organisé du 3 au 6 octobre de l’année prochaine et accueillera les meilleures joueuses du circuit européen. Organisé au golf du Kempferhof, à quelques kilomètres de Strasbourg (Alsace), l’une des capitales de l’Europe, le tournoi se pare d’un nom prestigieux et d’une dotation conséquente (300 000 euros) qui le place au deuxième rang parmi les épreuves tricolores.

Une belle promotion pour le golf féminin

Depuis le rachat du golf du Kempferhof en 2016, la famille Bindschedler souhaitait dynamiser son golf et accroître la notoriété de notre sport.« Lorsque nous avons repris le golf du Kempferhof il y a deux ans, nous étions convaincus du fort potentiel du lieu, confirme Pierre-Etienne Bindschedler, propriétaire du golf du Kempferhof. Nous avons été confortés en cela par de nombreux classements le situant parmi les plus beaux golfs d’Europe. Nos ambitions : mettre en avant notre club, notre région, la passion du sport et de faire de l’Alsace une terre de golf tant sur le plan national que sur le plan international. C’est donc tout naturellement que nous avons pris l’initiative d’accueillir une compétition du Ladies European Tour.»

La tenue d’une épreuve féminine est tout sauf un hasard en Alsace, une région où les golfeuses sont particulièrement actives (les femmes y représentent 32% des licenciés contre 27,5% pour l’ensemble de la France). « Nous ne pouvons que nous réjouir de la création de ce tournoi, ajoute Jean-Lou Charon, président de la Fédération française de golf. Cela va dans le sens de notre volonté de promouvoir le golf féminin et de créer des vocations parmi les jeunes filles. »

La France au cœur du Ladies European Tour

Également présent lors de cette conférence de presse, Mark Liechtenstein, patron du Ladies European Tour, se félicitait de l’apparition de ce nouveau tournoi. D’autant plus après la période délicate vécue ces dernières années par le circuit féminin. « Depuis le changement de gestion du LET, notre premier but était de reconstruire le calendrier de notre circuit, confirme-t-il. Après la crise de 2008 – 2009, nous avions perdu beaucoup de tournois. Nous avons pu en créer au Moyen Orient et en Asie, mais en perdant l’attache européenne. Nous sommes ravis désormais de reconstruire en Europe, en particulier avec cet European Ladies Open. »

Dessiné par Robert Von Hagge, l’un des architectes de l’Albatros au Golf National, le superbe parcours du Kempferhof verra s’affronter durant quatre jours 108 joueuses du LET. Parmi elles, Sophie Giquel-Bettan se réjouissait de la tenue de ce nouveau tournoi en France. « Notre pays est devenu une plaque tournante du circuit européen. Entre joueuses, on se dit même que le LET pourrait être renommé Ladies French Tour, plaisantait la représentante des joueuses du LET. Nous sommes ravies d’avoir ce nouveau tournoi en Europe et en particulier en France où nous sommes bien loties. La situation était compliquée pour les joueuses il y a quelques temps avec trop peu de tournoi à disputer. Mais les choses évoluent avec ce tournoi ou l’apparition d’épreuves mixtes comme le Oates Vic Open ou le Golf Sixes. »


Par Sébastien CACHARD-BERGER
20 juin 2018