Accueil / Actus / Pro / Ladies European Tour / Lacoste Ladies Open de France (LET) : À Deauville, une nouvelle ère

Lacoste Ladies Open de France (LET) : À Deauville, une nouvelle ère

Le Lacoste Ladies Open de France débute ce jeudi, au Golf Barrière de Deauville. Le point de départ d’un nouveau cycle pour l’open national, dont l’édition 2022 présentera plusieurs nouveautés.

Céline Boutier, lauréate l'an passé, tentera le doublé. Tristan Jones / LET
15-17
septembre
LACOSTE LADIES OPEN DE FRANCE
LIEU : Golf Barrière de Deauville (Diane Barrière), France
CIRCUIT : Ladies European Tour

Le tournoi

Après quatre éditions sur le tracé du Médoc, le Lacoste Ladies Open de France découvre de nouveaux cieux, cette semaine. L’open national féminin, avec une dotation record de 325 000 €, pose pour la première fois ses valises en Normandie, à Deauville, qui accueillera également les deux prochaines éditions.

Dès l’annonce de cette nouvelle destination, au cœur de l’hiver dernier, l’organisateur Amaury Sport Organisation (ASO) avait promis « un événement qui innovera ». Et effectivement, cette 32e édition propose une grande première : une alliance lors des deux premiers tours. Jeudi et vendredi, chacune des 36 parties de trois joueuses comprendra, en plus, un joueur amateur, qui pourra découvrir au plus près à quoi ressemble un tournoi professionnel.

Samedi, pour le troisième et dernier tour, les meilleures joueuses de la semaine tenteront de succéder au palmarès à Céline Boutier, qui avait ravi le public français l’an passé. La n°1 tricolore aura pour objectif principal de se succéder à elle-même, puisqu’elle a fait le déplacement jusque dans le Calvados pour défendre son titre.

Le parcours

Le tracé de cette 32e édition entoure le fameux Hôtel Barrière de Deauville.

Le parcours Diane Barrière de Deauville renoue avec le haut niveau, après avoir accueilli l’Open de France messieurs en 1931 et 1956, et l’Air France Madame Open en 1997 et 1998. Dessiné par le légendaire architecte anglais Tom Simpson et ouvert en 1929, il proposera un par 71 de 5648 mètres.

Dans le but de revenir vers son esprit et sa configuration originels, une trentaine de bunkers ont d’ailleurs été rebouchés, en vue de l’accueil du Lacoste Ladies Open de France. De l’avis des joueuses elles-mêmes, qui ont débuté leurs reconnaissances ce mardi, les greens, parsemés de nombreuses pentes, seront le principal défi de la semaine.

Les à-côtés

Pour cette première en Normandie, le Lacoste Ladies Open de France n’a pas innové que dans la formule du tournoi. Et cela se voit dès le tee du 1, où les repères de départ sont perchés sur un grand podium couvert d’herbe synthétique. Ce promontoire affiche la nouvelle identité visuelle du tournoi, réalisée par l’artiste Marie Pressmar. Par ailleurs, le directeur artistique Jémérie Nassir a rassemblé plusieurs œuvres sur le site du tournoi. Si vous venez sur place, vous aurez la chance d’apercevoir une Vénus de Milo dont les bras, réapparus et tenant un club, montrent la grâce de son finish.

Il sera également question d’art sur le front de mer, le long des fameuses planches de Deauville, où une exposition photo regroupera des clichés d’actrices de cinéma célèbres, clubs en main. Toujours dans le centre de la cité balnéaire, un grand putting green sera ouvert à tous devant le Bar du Soleil. Cette semaine, tout Deauville se met au golf.


Par William LECOQ, à Deauville
13 septembre 2022