Accueil / Actus / Pro / Ladies European Tour / Lacoste Ladies Open de France : Le triomphe de Céline Boutier

Lacoste Ladies Open de France : Le triomphe de Céline Boutier

Céline Boutier a remporté ce samedi la 31e édition du Lacoste Ladies Open de France en rentrant un ultime putt pour birdie sur le green du 18. À 27 ans, la Parisienne s'impose enfin dans son open national, et décroche au passage son troisième titre sur le circuit européen.

16-18
septembre
LACOSTE LADIES OPEN DE FRANCE
LIEU : Golf du Médoc Resort (Châteaux), France
CIRCUIT : Ladies European Tour

Malheureuse hier et avant-hier sur le 18 qu'elle avait à chaque fois quitté avec un bogey, Céline Boutier a pris sa revanche sur le dernier trou du parcours des Châteaux en enquillant ce samedi une « ficelle » de 15 m, pour birdie et surtout pour la victoire finale. « C'était un putt en montée, et mon objectif était de ne pas le laisser court. J'ai réussi à bien le lire et à taper un coup parfait » a-t-elle indiqué tout sourire après avoir reçu une ovation bien méritée de la foule massée autour de sa partie. Car cet ultime birdie, le cinquième d'une journée qui l'a vu également concéder deux bogeys, lui a offert le trophée de son open national. Avec une carte de 68 (-3) et un score total de -11, la Parisienne a en effet devancé d'un coup l'Écossaise Kylie Henry, auteur du même score.

Un véritable soulagement pour la n° 1 française, qui est venue à bout de sa rivale au terme d'un duel très serré du début à la fin. « La journée a été très longue », a-t-elle admis. « J'ai bien commencé, mais Kylie a très bien joué toute la partie, et j'ai été sous pression. J'ai fait quelques erreurs au début du retour, et j'avais toujours cette pression vers la fin, mais je suis parvenue à rester patiente jusqu'au bout et j'ai continué à y croire. » Quinze jours après avoir remporté la Solheim Cup en terre américaine avec l'équipe européenne, Céline Boutier a donc triomphé pour la première fois dans ce Lacoste Ladies Open de France, deux ans après avoir terminé deuxième derrière Nelly Korda. « C'est difficile de classer les victoires, mais c'est sûr que celle-ci est vraiment spéciale. Ma famille était là et ça rend clairement ce succès particulier. Qu'on soit tous les cinq ici cette semaine, avec mes parents et ma sœur derrière les cordes et mon frère au sac, c'est incroyable de pouvoir partager ça avec eux ! » Douchée au champagne par quelques-unes de ses compatriotes et consœurs du circuit, la joueuse de 27 ans a également soulevé son troisième trophée en carrière sur le Ladies European Tour, après ses succès au Sanya Ladies Open en 2017 et au Bonville Ladies Classic en 2018.

Céline Boutier
Le putt victorieux de Céline Boutier (Timothé Renaud / A.S.O.)

La meilleure performance d'Anaïs Meyssonnier sur le LET

Anaïs Meyssonnier
Anaïs Meyssonnier et son frère Stéphane (Alexis Orloff / ffgolf)

La joie du public girondin a été décuplée par les performances de deux autres Tricolores, qui ont partagé la troisième place à -8 total avec l'Argentine Magdalena Simmermacher. Anaïs Meyssonnier et Pauline Roussin-Bouchard ont en effet conclu leur semaine en beauté, rendant respectivement des cartes de 69 (-2) et 68 (-3) pour monter sur le podium. « Je suis très contente de ma performance, j'ai produit un bon golf du début à la fin et je suis restée bien calme, donc je suis ravie », a déclaré la première. « On vient toujours sur un tournoi pour essayer de gagner, mais je n'imaginais pas forcément réussir aussi bien cette semaine. Ça me donne beaucoup de confiance pour la suite, j'en avais besoin, et je pense que le meilleur est à venir. » Cette troisième place, son meilleur résultat sur un tournoi du circuit européen, devrait lui permettre de conserver sa carte en fin de saison puisqu'elle se retrouve 61e de la Race to Costa del Sol, largement au sein du top 80.

Pauline Roussin-Bouchard sur sa lancée

Pauline Roussin-Bouchard
Pauline Roussin-Bouchard (Alexis Orloff / ffgolf)

Quant à la seconde, caddeyée par le joueur du Tour européen Alexander Levy, elle a confirmé de belle manière sa victoire en Suède il y a trois semaines : « C'était top, une super semaine avec un cadet de choc ! Et surtout un jeu qui est monté en puissance au fil du tournoi, et le putting qui a bien suivi aussi. C'était donc une semaine pleine de bonnes choses, avec des indications claires sur ce que je dois travailler pour la suite », a-t-elle déclaré. Désormais 16e et première Tricolore à l'ordre du mérite du LET, la Varoise va pouvoir se tourner en pleine confiance vers son prochain objectif : la deuxième étape des cartes américaines (qui en comptent trois), qu'elle disputera mi-octobre en Floride.

La décla de Pauline Roussin-Bouchard

Je ne connais pas encore beaucoup Céline, mais c'est une fille que j'admire, qui joue magnifiquement bien et qui a les résultats pour le prouver. Que ce soit elle qui gagne, c'est juste énorme !


Par Alexandre MAZAS
18 septembre 2021